• Creuser un sillon assez profond au fond duquel je dispose des grandes brassées d'orties que je recouvre d'un peu de terre.
  • Je couche le plant de tomate qui a la propriété de faire pousser des racines sur toute la partie de la tige qui se trouve sous la terre.
  • Recouvrir de terre (compost et terre restante) en ne laissant sortir que la tête.
  • Installer les tuteurs avant afin de ne pas blesser les jeunes plants.
  • Arroser , vous pouvez même ajouter du purin d'orties.
  • Laissez une légère cuvette pour diriger l’eau des prochains arrosages.
  • Terminez par un paillage généreux de 5 à 10 cm d’épaisseur, avec ce que vous avez à disposition : tontes de gazon séchées, feuilles mortes, paille, mulch du commerce, etc… Ce paillis va garder l’humidité plus longtemps dans le sol.

Bonne récolte !