Le jardin en buttes : la méthode de Philip FORRER

Voilà une technique qui m'a vraiment impressionné et qui bouscule toutes les règles d'agronomie. Philip FORRER cultive depuis 40 ans dans un jardin de buttes d'environ 600m2 à 620 m d'altitude (climat atlantique), toutes sortes de légumes énormes et en très bonne santé sans aucun arrosage (sauf aux semis et repiquages), ni apport d'engrais autre que organique (foin, épines, déchets de légumes ), dans des buttes contenant 95 % de résineux (pin, sapin, thuya, laurier, cerise etc...) et 5% de foin et de déchets de légumes.


La particularité de sa méthode consiste à combiner des buttes pleines de troncs avec des antennes d'électroculture et de n'utiliser que des résineux comme matière première ( troncs et humus ).
Les salades, les courges, les pommes de terre (ou plutôt pomme de bois !), les tomates, les tournesols et autres légumes repoussent tous seuls chaque année. J'y ai vu des radis noirs de 50cm et 5 kg pièce, des panais de 40cm et de 3kg, des pommes de terre de 450 g, des asperges sucrées d'avril à novembre alors qu'elles sont censées aimer les sols calcaires et ne produire qu'au printemps.

Sa recette est d'entretenir un mulch de 20cm toute l'année composé d'épines de pin et de sapin qu'il collecte à 100m de son potager (sur environ 400m2) et de tonte de pelouse et foin qu'il met pour éviter que les oiseaux ne grattent. Il ajoute ses déchets de cuisine (pour les nutriments et les graines qu'ils contiennent) et ajoute des antennes d'électoculture.
La seule terre que contiennent ses buttes est celle de la tranchée de départ et celle remontée par les vers de terre. Les campagnols et les rats taupiers lui causent souvent quelques dégâts mais il les appelle « mes ouvriers ", (il faut bien les nourrir les ouvriers !).

Une butte dure de 15 à 25 années de culture en fonction du bois choisi et de sa fraîcheur. Environ 25 ans pour de l'acacia, du chêne ou du châtaignier frais. Des buttes en bois blancs dureront 8 à 12 ans mais auront une bien meilleure rétention d'eau grâce à leur bois blanc, tendre et spongieux et seront plus rapidement productives que du chêne ou du châtaignier (qui eux ont des tanins qui limitent le travail des champignons et bactéries au début). Quand Philip a fini une portion de butte il transplante directement des plants sans arrosage, même en été (mais l'humus d'épine est très humide). Le seul arrosage qu'il fait est au repiquage des betteraves et des poireaux.

Les 8 étapes :

  1. Faire la tranchée
  2. Mettre des troncs
  3. Combler le vide avec de l'humus (épines de sapin, compost, humus de  sous-bois, terreau)
  4. Déchets de cuisine
  5. Remettre la terre
  6. Mulch d'épine ou humus
  7. Mulch de foin
  8. Plantation (salade, haricots, etc.)

Je vous conseille de faire des cultures de légumineuses (haricots, pois, fèves etc.) la première année pour apporter de l'azote entre les troncs (ils auront une bien meilleure croissance que des cucurbitacées ou des solanacées, citrouille, tomate ) qui elles sont gourmandes en azote.

.