Qu'est ce que la biodiversité ?

Du champ, de la mer à l’assiette, la biodiversité ça se cultive.


La biodiversité

Le terme biodiversité est sorti du monde scientifique en 1992 lors du sommet de la Terre à Rio de Janeiro au Brésil.

Ce mot sert à qualifier le tissu vivant de notre Planète. Il recouvre l'ensemble des formes de vie sur Terre, les relations qui existent entre elles et avec leurs milieux depuis l'origine commune de la vie.

La biodiversité se décline à plusieurs niveaux, diversité des gènes, des espèces (dont l'Homme) et des écosystèmes. Elle prend aussi en compte toutes les échelles de taille, d'espace et de temps : des micro-organismes aux éléphants, de la flaque d'eau à la forêt amazonienne ou même à l'ensemble de la biosphère, de quelques secondes aux ères géologiques. Dans l'univers du vivant, tout est relié, tout est interdépendant.

Parce qu'elle est aussi le fruit de nos relations avec le monde vivant, la culture est considérée par bon nombre d'experts comme partie intégrante de la biodiversité.

A quoi sert la biodiversité ?

La biodiversité est à la base de notre alimentation, de notre santé et de nos activités. Elle est le gage du bon fonctionnement et de l'équilibre de notre planète.

La bio diversité c’est vital pour …

  • notre alimentation

La pêche, l'agriculture et l'élevage constituent les activités humaines les plus liées au vivant, qui servent à nourrir les Hommes. La diversité des espèces et la diversité génétique de l'agriculture sont illustrées par les variétés de fruits, de légumes, de races d'animaux domestiques, et jusqu'aux micro-organismes utilisés dans les productions alimentaires (ex. : espèces de champignons pour les fromages).

  • nos activités

Le bois, le coton, la laine, l'osier, le caoutchouc, les agro carburants (à base de végétaux non alimentaires), etc. sont des matières premières pour l'artisanat et l'industrie.

  • l'équilibre de notre planète

Les interactions des espèces avec leur habitat et des espèces entre elles forment un tout.

C'est cet ensemble qui assure le bon fonctionnement des écosystèmes. C'est pourquoi il faut veiller à cet équilibre en évitant d'ajouter ou d'éliminer une espèce

  • notre santé

Plus de la moitié des substances pharmacologiques est tirée des végétaux.

Qu’est ce qui menace la biodiversité ?

Les espèces comme les individus naissent, se développent et s'éteignent. Aujourd'hui, le rythme d'extinction s'est accéléré de 1 000 à 10 000 fois, entraînant un appauvrissement du vivant. L'univers du vivant est  en danger.

Depuis toujours, l'Homme modifie l'environnement à son profit en le considérant comme une ressource inépuisable. Aujourd'hui, l'impact des activités humaines est tel qu'il préfigure une nouvelle vague d'extinction des espèces. La nature évolue à un rythme beaucoup trop lent pour s'adapter à ces changements brutaux et rapides.

Les principales causes de perte de biodiversité :

  • Destruction des habitats et modification des milieux (en France, la surface couverte par les aménagements routiers est supérieure à celle des espaces protégés).
  • Prélèvement excessif et surexploitation des ressources : le taux d’extinction actuel des espèces est 100 à 1000 fois plus élevé que le rythme d’extinction naturel.
  • Introduction d'espèces exotiques invasives (algues ; frelons asiatiques …), qui se développent aux dépens des espèces locales ;
  • Réchauffement climatique global
  • Pollution de l’environnement 

Comment protéger la biodiversité ?

Respecter l'eau, l'air, le sol, c'est participer à la préservation de la biodiversité. Dans notre vie quotidienne, la préserver, c'est d'abord consommer moins et mieux.

Des gestes et des choix

Il existe des outils collectifs de protection de la nature, mais ce sont d'abord nos gestes et nos choix quotidiens qui contribuent à la sauvegarde de notre planète. C'est la somme et l'ampleur de ces actions en faveur de la vie qui détermineront notre futur.

Protéger la biodiversité, ce n'est pas seulement sauver les petites bêtes, c'est sauvegarder les systèmes naturels de la terre qui forment le support de notre vie : ils purifient l'eau, recyclent l'oxygène, le carbone et d'autres éléments essentiels, maintiennent la fertilité des sols, fournissent notre nourriture, des eaux douces et des mers, produisent des médicaments, sauvegardent la richesse génétique pour améliorer nos plantes cultivées et nos animaux domestiques, etc.

Trier ses déchets, utiliser les transports en commun, produire et consommer bio, économiser l'eau, l'électricité, favoriser les énergies renouvelables, faire des achats réfléchis, etc., ont des effets positifs sur l'air, le sol, l'eau, le climat ou les ressources et contribuent aussi à préserver la biodiversité.

Respecter la nature, c’est préserver l’avenir de l’homme.


Pour en connaître un peu plus : Documentaire : Semences, les gardiens de la biodiversité

http://www.arte.tv/guide/fr/050531-000/semences-les-gardiens-de-la-biodiversite

Viviane gautier